L'insurgé
La jeunesse est la flamme de la révolution (Karl Liebknecht)
Pour une organisation révolutionnaire
www.insurge.fr
mars 2010, Bulletin n°3
article en pdf
Enseignement et Recherche

Marche à la liquidation du bac comme diplôme national


Le 11 mars, le gouvernement soumet au Conseil supérieur de l'éducation (instance consultative dans laquelle siègent les représentants des organisations syndicales) un projet d'arrêté modifiant les épreuves du bac professionnel : la plupart des épreuves seront évaluées en contrôle continu (CCF) dès la session de 2012.

De même que la réforme du bac pro (formation en 3 ans au lieu de 4) a devancé la réforme des lycées, cette mesure est une menace pour le bac général et technologique. La généralisation des CCF transformera des diplômes nationaux en diplômes « maison », dont la valeur variera selon l'établissement d'obtention.

Et ce projet d'arrêté, comme les décrets Chatel sur la réforme des lycées, sont des applications de la « loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école », loi contre laquelle les enseignants et lycéens s'étaient mobilisés ; publiée au JO le 23 avril 2005. (De même que le décret modifiant le statut des enseignants chercheurs contre lequel s'est inscrite la mobilisation à l'université l'an dernier était une application de la LRU).

Assez de « dialogue social » ; rupture de toutes les « concertations ». Ces réformes ne sont pas « négociables ».

Que les directions syndicales reprennent les véritables revendications. Retrait pur et simple des décrets sur la réforme des lycées, de la réforme des bac. pro… L'exigence de l'abrogation de la loi d'orientation Fillon de 2005 doit aussi être mise en avant.




Mis à jour le 07 février 2017


Pour nous contacter

Pour s'abonner
Mis à jour le 02 mars 2018